7 octobre – 4 novembre 2018

Enquête artistique sur le rapport d’habitants à la création contemporaine dans leurs paysages quotidiens

Alexandra Pouzet  et Bruno Almosnino

Nous faisons des portraits. Nous rencontrons et questionnons des gens à propos de leurs lieux, leurs paysages, de leurs goûts, des habitudes, des savoir-faire et regarder. Attentifs au tournant climatique, curieux des pratiques contemporaines en milieu rural, nous rencontrons les doutes et les certitudes devant le monde qui vient, qui est là. Par l’image photographique et la parole mise en texte, nous nommons enquête artistique cette immersion dans des lieux et des questions, qui nous traversent, nous déplacent et guident la création.

des points de vue / une démarche réflexive

Depuis quelques années, la commune d’Arras en Lavedan a fait le choix, en plus de la réhabilitation du Presbytère en Maison des Arts, d’amender ses paysages et ses espaces d’oeuvres plus ou moins monumentales. 

Une nouvelle histoire du village s’écrit ; les œuvres permettent peut-être de borner ces changements. Après plusieurs phases de productions et l’existence à présent d’un parcours d’art dans le village et ses alentours, la question se pose de savoir comment les habitants ont reçu ces transformations du paysage, comment ils vivent avec les oeuvres. 

Nous proposons une démarche réflexive, pour prendre le temps avec les habitants de revenir sur ce qu’il est donné à voir d’Arras. Nous questionnons : comment vous êtes-vous familiarisés avec ces œuvres ? Les regardez-vous, les voyez-vous encore, vous en détournez-vous ou bien les partagez-vous avec des visiteurs ? Les rencontres sont l’occasion de dire la place de l’art dans la vie quotidienne, les manières dont on agit, ce qu’on aimerait, ce dont on rêve.