Alexandra Pouzet et Bruno Almosnino

 du 27 mai au 8 juin 2020  ( séjour 5 ).

L’enquête artistique que nous menons depuis un an et demi à Arras-en-Lavedan (65), en textes (Bruno Almosnino) et en photographies (Alexandra Pouzet), s’appelle provisoirement « Des habitants à l’oeuvre. » Au départ centrée sur le parcours d’art contemporain installé au sein du village et sur un frottement un peu attendu entre rural et contemporain, l’enquête s’est déplacée par la rencontre d’une trentaine d’habitants qui nous ont conduit vers leurs arts de faire, parlant et montrant ce qui compte et à quoi l’on tient. Où il est question des déchirures du monde pastoral, de reprises, de tourisme, de changements, de transmissions, d’oublis, de soucis, de bien-être. Ils nous confient des objets qui sont installés et photographiés. On se plait à croiser différentes catégories de l’art, savant et populaire, contemporain et traditionnel, artisanal ou conceptuel. Les objets des habitants peuvent se mêler les uns aux autres. Les photographies, en studio ou paysages extérieurs, disent aussi qu’un point de vue d’auteur est clairement assumé. L’enquête donne l’occasion de replonger dans l’histoire d’une ethnologie française classique, celle des collections des Arts et Traditions Populaires, du « système des maisons » et de l’enregistrement de la mémoire des « derniers ». Mais c’est bien au présent que le propos artistique se tient. L’occasion se présente de se confronter à des questions fortes que sont la biographie, l’exposition et la muséographie d’objets et de personnes.

Lien vers un extrait :

http://www.alexandrapouzet.com/serie/travail-en-cours-i-avec-bruno-almosnino-2018-2021

du 6  au 30 janvier 2020 (séjour 4)

Alexandra Pouzet et Bruno Almosnino

Enquête artistique sur le rapport des habitants à la création contemporaine dans leurs paysages quotidiens.

  • Bruno Almosnino et Alexandra Pouzet répondent aux nombreuses questions suscitées par leur présentation.
    Bruno Almosnino et Alexandra Pouzet répondent aux nombreuses questions suscitées par leur présentation.

 

 » Le 10 janvier, la municipalité d’Arras-en-Lavedan proposait une première présentation de la résidence d’artistes sur le thème «Des habitants à l’œuvre», réalisée par les artistes eux-mêmes, Alexandra Pouzet et Bruno Almosnino.

«Il ne s’agit que d’un extrait du travail mené depuis septembre 2018, soit à peu près un tiers», précise Alexandra Pouzet, au début de la rencontre, rassurant les personnes venues ce soir qui auraient pu s’inquiéter de ne pas s’y retrouver présentées. La feuille de route de ce projet, confié par la mairie d’Arras-en-Lavedan, «Une enquête réflexive sur le rapport d’habitants à la création contemporaine» dans ce village de montagne profondément marqué par l’art où les œuvres font partie intégrante du paysage.

À la suite d’une rencontre fortuite par le biais du bistro-librairie Le Kairn, les deux artistes décident de proposer leurs services à Charles Legrand, le maire du village, et parviennent, grâce à leurs travaux précédents, à le convaincre. Ils rencontrent alors une cinquantaine d’habitants d’Arras pour retenir finalement 25 d’entre eux.

Connaître leur point de vue sur le village et son identité artistique est le point de départ, mais les entretiens se font plus intimes et chacun livre un peu de lui dans le souci évident de garder une trace d’eux et de leur village bien au-delà de la feuille de route de départ. Des témoignages de vie, des visages taillés à la serpe dans une recherche esthétique dévoilant une authenticité et une certaine fragilité qui déroutent le public.

Laisser indifférent est le pire cauchemar de l’artiste, questionner, déranger, intriguer voire repousser est signe que la recherche artistique a atteint son but : bousculer.

Les réactions exprimées à l’issue de la présentation ne laissent aucun doute, le travail des deux artistes a bousculé. Ces portraits ont questionné, parfois dérangé ou enthousiasmé mais n’ont laissé personne indifférent. Les textes accompagnant la présentation ont rajouté à l’esprit poétique du travail de la photographe, lus à haute voix par les deux artistes renforçant ainsi l’authenticité des témoignages.

Chaque portrait est accompagné de ses objets qui en disent encore un peu plus du personnage. Une mise à nu par la photo, par le texte qui s’apparente plus à un objet d’art qu’à un documentaire classique, n’en déplaise à certains. Quoi de mieux pour un village dont la sensibilité artistique n’est plus à prouver.

Un rendu complet de cette résidence d’artistes est prévu dans le courant de l’année et un livre devrait finaliser la quête d’Alexandra Pouzet et Bruno Almosnino. »

Extrait de l’article paru dans La Nouvelle République le 15 janvier 2020- Nathalie Noguès.

A l’occasion des 80 ans de la Retirada, le cinéaste historien, Vincent Marie, revient sur les moments douloureux de la guerre d’Espagne. Le film nous livre un récit à travers l’analyse des oeuvres de Josep Bartoli, un dessinateur républicain espagnol qui a figé l’histoire à coups de crayon…

5 ateliers « découverte » d’une heure avec ROMUALD CLEMENCEAU

SAMEDI 17 AOÛT 2019

Lire la suite

 12 mai –  28 mai 2019 (séjour 3)

Enquête artistique sur le rapport d’habitants à la création contemporaine dans leurs paysages quotidiens

Alexandra Pouzet  et Bruno Almosnino

Lire la suite

 16 janvier – 6 février 2019

( séjour 2)

Enquête artistique sur le rapport d’habitants à la création contemporaine dans leurs paysages quotidiens

Alexandra Pouzet  et Bruno Almosnino

Nous faisons des portraits. Nous rencontrons et questionnons des gens à propos de leurs lieux, leurs paysages, de leurs goûts, des habitudes, des savoir-faire et regarder. Attentifs au tournant climatique, curieux des pratiques contemporaines en milieu rural, nous rencontrons les doutes et les certitudes devant le monde qui vient, qui est là. Par l’image photographique et la parole mise en texte, nous nommons enquête artistique cette immersion dans des lieux et des questions, qui nous traversent, nous déplacent et guident la création. Lire la suite

7 octobre – 4 novembre 2018 ( séjour 1)

Enquête artistique sur le rapport d’habitants à la création contemporaine dans leurs paysages quotidiens

Alexandra Pouzet  et Bruno Almosnino

Nous faisons des portraits. Nous rencontrons et questionnons des gens à propos de leurs lieux, leurs paysages, de leurs goûts, des habitudes, des savoir-faire et regarder. Attentifs au tournant climatique, curieux des pratiques contemporaines en milieu rural, nous rencontrons les doutes et les certitudes devant le monde qui vient, qui est là. Par l’image photographique et la parole mise en texte, nous nommons enquête artistique cette immersion dans des lieux et des questions, qui nous traversent, nous déplacent et guident la création.

des points de vue / une démarche réflexive

Depuis quelques années, la commune d’Arras en Lavedan a fait le choix, en plus de la réhabilitation du Presbytère en Maison des Arts, d’amender ses paysages et ses espaces d’oeuvres plus ou moins monumentales. 

Une nouvelle histoire du village s’écrit ; les œuvres permettent peut-être de borner ces changements. Après plusieurs phases de productions et l’existence à présent d’un parcours d’art dans le village et ses alentours, la question se pose de savoir comment les habitants ont reçu ces transformations du paysage, comment ils vivent avec les oeuvres. 

Nous proposons une démarche réflexive, pour prendre le temps avec les habitants de revenir sur ce qu’il est donné à voir d’Arras. Nous questionnons : comment vous êtes-vous familiarisés avec ces œuvres ? Les regardez-vous, les voyez-vous encore, vous en détournez-vous ou bien les partagez-vous avec des visiteurs ? Les rencontres sont l’occasion de dire la place de l’art dans la vie quotidienne, les manières dont on agit, ce qu’on aimerait, ce dont on rêve. 

Vendredi 17, samedi 18, dimanche 19 aout 2018

 Les temps forts à la Maison des Arts le samedi 

– 16h : Demonstration de tournage d’une jarre à la corde 
par la céramiste Marité Redin 
– 18h 30 : Rencontre avec les artistes de l’exposition de l’été
Roselyne Blanc Bessière / Giovanni Morello / Olivier Pouey
– 20h Buffet estival
– 21h Concert jazz manouche avec Lady Spencer Quartet 

Lire la suite